Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Entre 2007 et 2014, 14 322 femmes enceintes ont été exposées au valproate de sodium, la substance active de l’antiépiletique Dépakine, ce qui représente environ 0,2 % des grossesses débutées, selon une étude publiée mercredi 24 août par l’Agence nationale de sécurité du médicament et l’Assurance maladie. Pourtant, la notice de ce médicament mentionnait explicitement dès 2006 des risques de malformations congénitales.

LE MONDE.FR

SANOFI : empoisonneur agrée par l'État ?
Tag(s) : #Sciences, #Politique, #Economie

Partager cet article

Repost 0